Entre fantastique, acide et amer,
le quotidien est ce que l'on en fait